Stripe, un chiffre de 4000 milliards dollars d’ici 2020.

0
50

L’ancienne startup fondée en 2011 par les frères irlandais Collison ,  John et Patrick,  a changé la donne quant à leur ambition d’avant-pendant- et après en devenant une licorne  se basant sur un capital-risque assez conséquent.  Il n’y a pas, en effet, si longtemps que cette startup irlandaise sise en Amérique a débuté dans le milieu avec en moyenne de 9milliards de dollars, aujourd’hui, elle fait un miracle économique par son évaluation à 20 milliards de dollars suite à une leve de 245 millions de dollars de plus gràce à Tiger Global. L’ambition à atteindre pour ce géant pour l’année 2020 est de 4.000 milliards de dollars.

Etre opérateur de paiement c’est Investir dans des startups potentielles et rentables  

Collecter des fonds directement en ligne est devenu le meilleur moyen pour les entreprises numériques de scaler. Stripe est parmi les entreprises qui, par ses fondateurs John et Patrick Collison, a eu l’idée d’accompagner les entreprises en facilitant leurs paiements en tant que PSP / Opérateur de paiement avec un business model très simple prendre une comission sur les flux entrants, sortants ainsi que les volumes de paiements (Markeplaces). La gestion des paiements se font à travers des outils proposant un dashboard intuitif, des API simples, des exemples de lignes de code d’intégration et un système de paiement en ligne simplifié. Aujourd’hui Stripe accepte une gamme très large de paiements allant de la carte bleue, au prélèvement bancaire SEPA à Google Pay, Apple Pay, etc…

Avec l’expertise de la direction de Tiger Global Management, DST Global et Sequoia, quelques Venture Capital et investisseurs ont contribué à cet échelon financier comme Kleiner Perkins, Thrive Capital, Andreessen (Horowitz, General Catalyst et Khosla Ventures en 2016.  A travers cces levées de fonds, Stripe souhaite recruter plus de personnel notamment technique au niveau mondial dont à San Francisco, à Dublin ou encore à Seattle. Le prochain rendez-vous se tient à Singapour où un nouveau siège de Stripe s’y installe pour assurer son extension en Asie.

 Pour ce faire, les sociétés ayant collecté des fonds en milliards ainsi investissant un gros capital-risque optent pour un investissement de proximité avec des startups sérieuses et pouvant prouver une rentabilité et une croissance dans le temps.

Bientôt sur le marché mondial

Actuellement, Stripe a à son actif des millions de clients éparpillés dans une vingtaine de pays dont figurent des Géants du web comme Google, et d’autres entrant dans la cour des grands comme Uber, Mindbody, Didi, Squarespace ou encore Spotify qui font partie de ses clients. Aujourd’hui une centaine de marchés est en cours d’acceptation.

En outre, Stripe a remplacé les méthodes banquières traditionnelles par les applications et les sites web via des process automatisés par des lignes de code. Les vente en lignes (e-commerce) qui présentent en moyenne une transaction de plus en plus croissante entrent dans la transformation monétaire d’une production économique bien plus que visible. Tout cela en matière de logiciel et de technologie proposés par Stripe pour toutes les sociétés rêvant d’innovation et d’accessibilité sécurisée.  L’entreprise a déjà annoncé que d’ici 2020 donc à deux mois du nouvel a estimé une valeur de 4.000 milliards de dollars des ventes en lignes au niveau mondial, en restant active sur les marchés. Et innovation continue, Stripe a créé un moyen de liaison entre clients et fournisseurs grâce à la détection de fraude.

Aujourd’hui, Stripe vient de sortir un nouveau produit GPTN et se penche sérieusement sur le marché de l’e-commerce Africain qui est en pleine montée.