E-commerce, son ampleur sur le monde d’aujourd’hui

0
19
Image ecommerce

Pourquoi l’e-commerce

E-commerce : Plus de proximité, d’échanges, de conversations et de conseils, la tendance de l’E-Commerce fait désormais partie des plus grands flux économiques sur internet et dans le monde. La relation producteurs-consommateurs a évolué que toutes les entreprises, d’influence ou en voie de le devenir, ont actuellement recours au commerce électronique car il n’est pas que tendance. Il marche. Selon la dernière estimation des experts sur le marché du numérique, les ventes au détail sur internet seront aux environs de 4.8 billions de dollars en l’an 2021. ( https://www.statista.com/statistics/379046/worldwide-retail-e-commerce-sales/ )

Un véritable flux économique continuel.  Le monde de l’internet est bien plus rentable que l’on ne peut l’imaginer. Tout est commercial, les opportunités d’affaires s’y dénichent, les ventes de toute sorte de produits, des offres et des services plus alléchants les uns que les autres, la grande majorité des entreprises à la recherche des clients hors de leurs pays se sont adonnés à ce nouveau système qui n’est pas que divertissant. En effet, l’E-commerce a bien commencé depuis longtemps, mais ces dix dernières années, c’est un boom économique que l’on a constaté.

Si l’idée première était de se créer une entreprise sur place pour ceux n’ayant pas les moyens; mères au foyer, jeune étudiants, etc., aujourd’hui, même les entreprises en quête de plus de profits se sont orientées vers l’E-commerce pour plus de proximité avec leurs clients. Des ventes en ligne partout sur le web, toutes les stratégies marketing sont permises, des publicités permanentes, des supports médiatiques en tout genre.

En 2017, l’E-commerce a fait plus de 1.33 milliards d’acheteurs sur le web qui d’ailleurs s’accroit avec une estimation doublement augmentée pour 2021. Comment la confiance peut-elle naitre entre vendeur et acheteur avant d’acheter si l’entreprise est encore peu connue sur internet ?  https://www.commentcamarche.net/contents/312-e-commerce-commerce-electronique

Humanisation au niveau relationnel

En effet, le risque de la consommation en ligne ne semble point affecter le marché. De plus en plus de monde préfèrent acheter sur internet que d’aller en boutique traditionnelle tout simplement car la rapidité du service est plus sollicitée par les demandeurs. De ce fait, les entreprises se sont optées pour une relation client plus humaine.

Personnalisation par les biais des recommandations selon les précédentes recherches en ligne, réponse interactionnelle, engagement client, écoute et choix de produit, accompagnement jusqu’à la livraison sont à la portée des acquéreurs. Ainsi au lieu de convaincre un visiteur qu’un tel ou tel produit est efficace, donc, une perte de temps engendrant une moindre productivité, l’E-commerce laissera le temps aux intéressés de bien regarder ce qu’ils veulent.

Dans la plupart du cas, inciter les visiteurs à s’abonner au site web de l’entreprise ainsi pour avoir leurs adresses e-mail facilement font partie des stratégies qui fonctionnent sur l’intérêt du client à revenir vers les offres et les services de l’entreprise.  

Des agents conversationnels  comme Chatbot (comme Niki le chatbot e-commerce indien qui a levé 2 millions de dollars) ou encore Hubspot peuvent assister les entreprises dans les besoins de leurs clients. Le B2B également est un canal à ne pas négliger, et ce en toute expertise communicationnelle.