Global Startup Weekend – Covid-19 online Madagascar – 3 meilleurs projets pour la lutte contre la pandémie

0
256

Du 24 au 26 avril derniers, la Global Startup Weekend online-Madagascar a attiré quelques jeunes qui ont travaillé sur leur matière grise dans le dessein de trouver une solution digitale pour la lutte contre le coronavirus encore au centre de tous les débats mondiaux. En effet, le monde s’en sortira-t-il vainqueur de cette pandémie qui persiste et signe ? La réponse se trouvera certainement dans le digital.

Tous les moyens ne seront pas bons cette fois-ci, car il faut des solutions curatives prouvées et testées cliniquement par des scientifiques pour la planète toute entière. Avec un taux de mortalité prépondérante et des propositions de médicaments comme la chloroquine ou encore l’entrée spectaculaire de la plante Artemisia proposée par Madagascar et des connaisseurs en médecine traditionnelle de l’Afrique, les grandes entités décisionnaires internationales ne sont pas encore sorties de l’auberge quant à cette pandémie. Tandis que l’Afrique soutient haut et fort les efforts fournis par le gouvernement malgache en consommant entre autres la tisane préventive dénommée Covid-Organics ou CVO, le monde entier a les yeux rivés sur cette petite Grande ile de l’Océan indien qu’est Madagascar. Quoique, le produit ne convainc pas encore de surcroit il ne fait encore l’unanimité auprès de ceux se proclamant experts en la matière. De ce fait, la Techstars, accélérateur d’idées d’entreprises mondiales a lancé sa nouvelle édition dans cette période de confinement aux jeunes du monde entier dans le rendez-vous de la Global Startup Weekend online Covid-19 Madagascar. Un concours de création d’entreprises qui dure trois jours où des jeunes porteurs de projets et d’idées innovatrices se mettent en compétition avec le projet qui pourrait peut-être aider à la lutte contre le coronavirus.

Accompagnement et encadrement

Quelques groupes se sont formés lors de ces trois jours, 24, 25 et 26 avril, dans le but d’apporter aussi leur soutien en proposant une solution digitale. Comme son nom l’indique, les candidats ont dû travailler de leur chez-soi pour pouvoir participer à ce concours étant donné que le regroupement est strictement interdit. Suite à cela, ce sont les projets Ilo, Mailo et Tafa Bacc qui ont raflé la mise qui est d’être pris sous la houlette de Nexta, accélérateur d’entreprise. Les porteurs de ces projets ont déjà reçu leurs lots de 9 mai dernier et ont d’ores et déjà commencé leur accompagnement chez Nexta qui consiste à les aider à avoir du coaching, de la formation, d’aide au financement, d’espace de travail, de diffusion publicitaire dans des transports routiers partenaires, et ce, durant six mois pour les deux premiers et trois mois pour le troisième. Les partenaires cette compétition comme l’IISS, Hamac, Innov, encadreront jusqu’à ce qu’ils puissent voler de leurs propres ailes. Voir lien ci-après: https://web.facebook.com/SWCOVID19MDG/posts/116509986697911?__tn__=K-R. Effectivement, avec la situation actuelle qui touche tout le monde, toutes les aides moindres ouambitieusessoient-elles, sont les bienvenues. C’est aussi une manière de réveiller la créativité auprès des jeunes qui semblent perdus dans ce confinement sans issu, quoique les idées sont toujours aussi innovatrices.