Alibaba, la signature économique de Jack Ma

0
93

Fin des années 90, l’internet prend son envol et les Etats-Unis ont été directement associés à cette innovation technologique et en étaient définis comme le maitre de l’internet. Cependant, il n’y avait pas que les Américains qui ont travaillé le web. La Chine aussi a eu des innovateurs bien que peu connus, mais qui aujourd’hui ont jailli sur le marché du commerce électronique. A l’exemple de la société de Jack Ma, le fondateur du site web de vente en ligne, Alibaba, crée en 1999. Siégeant socialement à Hangzhou, cette entreprise est historiquement comparée à Amazon.

Une guerre économique sur la toile est devenue monnaie courante. Si la guerre de puissance entre la Chine et les Etats-Unis ne datent pas d’hier, la trêve n’est qu’un mot car une toute autre guerre fait constamment affronté ces deux pays. En effet, l’internet, cette révolution de l’intelligence artificielle s’est transformée en un champ de bataille économique où le commerce en ligne fait rage. Entre le collectif américain GAFAM (Google, Apple,Facebook, Amazon, et Microsoft ) et le collectif chinois BATX  (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi), des géants du web, la concurrence est plutôt loyale. Effectivement, le commerce électronique fait déjà partie intégrale de la vie quotidienne du monde et surtout celle des internautes. Une réalité qui profite bien à ces entreprises car elle est rentable à tel point que les chiffres d’affaires dépassent les milliards de dollars. Avec une entreprise comme Alibaba qui a elle seule arrive à concurrencer le géant Amazon, bien que populaire sur d’autres cieux, le commerce électronique tourne. Réellement, Alibaba est une entreprise chinoise de vente en ligne qui offre plus ses services à des clients internationaux. 

 

A la tête du commerce en ligne

Une renommée plutôt silencieuse pourtant, avec un effectif de 20.000 employés, Alibaba a mis sa trace dans le commerce électronique avec un chiffre d’affaires de 32,09 milliards d’euros en 2018 et un résultat annuel net de 7,8 milliards d’euros la même année. Depuis son introduction en bourse de Hong Kong en 2007, Alibaba Group entre en bourse à Wall Street en 2014, une floraison économique quasi-accaparée par le groupe constatée par les analystes économiques. La même année, la France lui fait confiance pour la visibilité des produits français. D’ailleurs, Alibaba n’est pas qu’un site web de vente en ligne, mais il est conçu avec d’autres sites pour l’accompagner comme AliPay pout tout payement en ligne, ou encore Taobao, le premier site web de vente en ligne de Chine. La société a déjà frôlé les 150.milliards de dollars de chiffre d’affaires. Encore, parmi les grandes réussites partenariales de ce groupe, figure China Yahoo. Puis, pour pouvoir tracer les produits alimentaires et les produits contrefaits sur le marché mondial et la livraison mondiale, Alibaba travaille avec Blockchain.  Dans le monde, le géant américain de vente en ligne Amazon est devenu une référence pour le commerce digital. Quoique, Alibaba est le premier en Chine malgré qu’il y ait d’autres groupes assez concurrentiels.