Confinement, réinventer le métier du web

0
188

Quelques mois se sont écoulés depuis que la pandémie du coronavirus a réécrit l’histoire de l’humanité.  Le monde s’est comme tourné vers son créateur où la nature a montré encore une fois sa puissance. En effet, l’humanité se trouve dans une phase où elle ne peut que se soumettre face à l’autre réalité de la vie témoignant de sa vulnérabilité. Jusqu’à ce jour où le remède reste énigmatique, le monde de dehors est silencieux et immobile. Tout semble figé, mais cette fois par le virus et non par le temps. Une inertie qui touche tous les secteurs d’activités de toutes les nations s’agissant en premier lieu de l’économie.

Avec une population confinée, le secteur économique a du mal à tourner bien que les États concernés fassent tout pour palier au vide, ressenti par la majorité des travailleurs, et plus précisément par les entrepreneurs qui vivent constamment leur vie professionnelle sur le web. Effectivement, le métier du web a été le premier inquiété par rapport aux confinements continuels. Les clients vont-ils désister ? Le marché, sera-t-il toujours ouvert ? Peut-on encore trouver de la clientèle en ce période lourdement difficile ? Oui, tant de questions qui persistent à troubler les professionnels du web, et ce, de tous les domaines ; rédaction, traduction, call-center, tous les travaux en ligne ont eu un grand coup au niveau financier. Cependant, cela ne devrait pas être un frein car le confinement n’a pas que des inconvénients. Actuellement, plusieurs occasions s’ouvrent à tous ceux qui veulent renouer avec le métier du web. Des formations en ligne pour peaufiner sa plume peuvent se trouver sur des blogs d’informations comme Book News Madagascar, voir lien ci-après: https://www.booknews.today/  qui propose différentes manières d’apprendre à partir de chez soi. Encore, l’on peut se donner du temps pour naviguer sur les sites web les plus accessibles pour prendre de la graine sur les différentes plateformes de travail en ligne. 

Gain de temps et d’argent

En outre, il est important de savoir que s’il est possible d’avoir de la connexion chez soi, il existe des offres en ligne qui ne sont pas mal du tout pour se faire un peu d’argent comme sur Fiverr ou encore sur 5 euros.com. Cliquez ici pour plus d’informations:

En effet, plusieurs personnes préfèrent travailler en ligne en cette période car il est beaucoup plus simple de réaliser une tache s’il ne s’agit que d’être assistant virtuel ou rédacteur SEO. D’ailleurs, avec ce confinement, il vaut mieux faire quelque chose qu’attendre qu’un miracle se produise. Les jeunes entrepreneurs de Madagascar comme partout en Afrique peinent parfois à renouer avec l’extérieur car hormis le besoin en temps, en énergie,la pendule doit être remise à l’heure.  Suite à l’arrêt des activités professionnelles, le travail en ligne a quasi-triplé seulement en quelques mois. C’est même plus rentable car toute commande de produits de premières nécessités se font en ligne. Donc, la vente , la livraison sont aussi un bon business qui pourra bien rapporter.