Xiaomi, l’innovation chinoise à portée de main

0
96

En Chine, l’innovation est quasi- quotidienne. Bien que la production est effective, la Chine est réputée d’imiter des produits déjà existants voire reprendre les fabrications de son homologue les Etats-Unis. Cependant, cela ne déstabilise pas sa présence sur le marché mondial. En effet, avec la rudesse de la concurrence économique entre les pays développés, plusieurs produits se retrouvent sur le marché présentant chacun d’eux des innovations en développement numérique. Comme la première entreprise de téléphonie mobile chinoise, Xiaomi qui commence peu à peu à envahir le marché mondial.

Comparée à Apple, l’entreprise de téléphonie mobile et de l’électronique   Xiaomi prend de plus en plus de place dans le secteur des Smartphones.  Créée en 2010 et fondée par Lei Jūn, Lín Bīn, Lí Wànqiáng, Zhōu Guāngpíng, Huáng Jiāngjí, Liú Dé, et Hóng Fēng, la société chinoise est parmi les plus grands constructeurs de smartphones au niveau mondial. En effet, en 2012, Xiaomi se retrouve derrière des marques mondiales à l’instar de Huawei, Samsung et Apple sur la liste des plus vendus.  Avant toute chose, Xiaomi est le fruit de plusieurs partenariats. Suite à quelques investissements, dont ceux des fonds de capital-risque chinois IDG Capital, l’entreprise produisait, à son début, un système d’exploitation pour la téléphonie mobile, MIUI. Suivant surtout la demande sur les marchés, Xiaomi crée ses propres produits électroniques comme les bracelets connectés, les écouteurs, les tablettes, les maisons connectées, les télévisions intelligentes en 2017. Effectivement, toutes ces productions étaient destinées seulement à la population chinoise. Xiaomi devient la référence en électronique dans la République populaire de Chine et ses voisins préfèrent la suivre. Hong Kong, puis Taiwan et Singapour avant de s’étendre dans d’autres pays du monde comme la Russie, le Mexique, le Brésil ou encore la Turquie. 

Puissante présence mondiale

En 2014, l’entreprise fait un investissement de plus de 200millions de dollars dans la société Midea, constructeur d’électroménager. Après son implantation en Singapour, Xiaomi fait une vente saturée de la smartphone Xiaomi Mi Band. Elle rachète ensuite Rigo Design ancien designer de produits high-tech de la marque Lenovo. MiPad voit le jour, un IPad chinois, suivi par des applications comme le Mi App Store, le Mi 4. L’entreprise fait plus de cent millions de smartphones vendus sur le marché mondial. Une situation qui ne plait pas aux fabricants américains étant donné que Xiaomi a banni toute installation du moteur de recherche Google sur ses produits. Ainsi, une autre collaboration nait avec Ratan Tata, constructeur de smartphones indien faisant de l’entreprise la plus importante en Asie.  Xiaomi conclut avec Qualcomm pour que les smartphones puissent jouir d’un débit de 4G. Redmi 1 nait suivit par Redmi 2 « Made in India ».  L’ouverture des portes au niveau international était évidente surtout que Xiaomi a racheté le nom de domaine mi.com. Avec un effectif de 16 683 employés l’année 2018, Xiaomi a fait une capitalisation de 182 481 millions d’Yen en 2019, avec un chiffre d’affaires de 174 900 millions d’Yen.