Twitter annonce son premier établissement en Afrique

0
366

Le géant mondial Twitter s’installe sur le continent africain. Pour des raisons stratégiques, économiques, technologiques et même politiques, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a choisi le Ghana comme pays d’implantation.

Twitter s’installe au Ghana

L’Afrique accueille une nouvelle entreprise internationale. Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a annoncé via un tweet le 12 avril dernier que l’entreprise allait s’implanter au Ghana.

« Twitter est désormais présent sur le continent. Merci au Ghana et à Nana Akufo-Addo », a-t-il déclaré.

Avec l’implantation d’un pays ayant enregistré un chiffre d’affaires total de 3,716 milliards de dollars en 2020le Ghana accueille une aubaine économique et technologique.

Le Président ghanéen Nana Akufo-Addo avait révélé qu’il a tenu une réunion virtuelle avec Jack Dorsey, le 7 avril, au cours de laquelle les deux parties pourraient avoir finalisé l’accord.

« Comme je l’ai indiqué à Jack lors de notre réunion virtuelle du 7 avril 2021, c’est le début d’un beau partenariat entre Twitter et le Ghana, qui est essentiel pour le développement du secteur technologique extrêmement important du Ghana. Nous vivons une époque passionnante pour faire des affaires au Ghana », a-t-il affirmé.

Dans un communiqué, Twitter indique qu’il est en train de constituer activement une équipe au Ghana « pour être davantage immergé dans les communautés riches et dynamiques qui alimentent les conversations qui ont lieu chaque jour sur le continent. »

L’entreprise a indiqué plusieurs opportunités d’emplois dans différents domaines, partant du produit et de l’ingénierie à la conception, en passant par le marketing et la communication. Toutefois, pour le moment, les employés travailleront à distance.

Une décision bien réfléchie de Jack Dorsey

L’implantation de Twitter au Ghana n’est pas anodine. En effet, celle-ci intervient près de 18 mois après la visite de Dorsey avec son équipe Twitter en Afrique, pour la première fois en novembre 2019. Au cours de sa tournée sur le continent, il a visité plusieurs pays africains dont le Ghana, l’Éthiopie, le Nigeria et l’Afrique du Sud. Il a rencontré différents chefs d’entreprise et acteurs de la technologie sur des questions concernant Twitter et le bitcoin.

Dorsey a déclaré qu’il retournerait vivre sur le continent pendant six mois à la mi-2020, mais la pandémie a retardé son calendrier. Depuis lors, Dorsey ou l’équipe de Twitter n’ont pas communiqué beaucoup d’informations sur cette visite.

Son coming-out en Février dernier a été la confirmation de son plan d’action de l’année dernière.

Un engagement social

Twitter n’est pas seulement engagé économiquement mais également socialement sur le continent africain. En septembre, l’entreprise avait déjà conclu quelques partenariats dans le domaine de la santé mentale et de la culture avec les communautés locales des pays qu’il avait visité, dont Afrochella et The HackLab Foundation au Ghana, Amref Health Africa au Kenya et Mentally Aware Nigeria Initiative (MANI) au Nigeria.

D’autre part, le Ghana fait partie des grands champions de la démocratie en Afrique. Son dirigeant est un partisan de la liberté d’expression, de la liberté en ligne et de l’Internet ouvert, dont Twitter est également un défenseur.