Techstars Startup Weekend Antananarivo Edu, 54h pour innover pour l’Education !

0
32

 

 Le rendez-vous des jeunes entrepreneurs et futures chefs d’entreprises s’est déroulé du 24 au 26 janvier derniers à Antananarivo. Plusieurs jeunes ont participé à cette plateforme de l’une des plus influentes vitrines de l’entreprenariat malagasy. Cette année, le challenge s’est tourné autour de l’amélioration de l’éducation avec comme thème « Startup Weekend Antananarivo Edu».

Des projets sur l’amélioration de l’éducation à Madagascar. C’est avec cette nouvelle initiative que les organisateurs du Techstars Startup Weekend Antananarivo Edu se sont orientés lors de cette nouvelle édition. Une démarche qui en va pour l’avenir des enfants malagasy et aussi des conditions de l’éducation au pays. Ainsi, des participants confondus ; entrepreneurs, étudiants, enseignants, éducateurs se sont réunis pour s’aventurer dans ce défi de trois jours. En atteste, les participants vont s’enregistrer sur place, puis ils vont se faire connaissance, rencontrer les membres du jury, les coachs. Ensuite, ils vont présenter leur pitch, l’assistance va voter si oui ou non l’idée se concorde aux attentes des initiateurs. Et c’est après que les équipes se formeront. Avec ces dernières, ils vont travailler sur des idées rassemblées qui vont se transformer en un échantillon de projet. Ils seront alors évalués par les membres du jury qui vont se focaliser sur leur manière de travailler en équipe, et surtout sur la faisabilité de la réalisation de leur projet s’il répond ou pas aux besoins de l’éducation du pays, et de concert s’il peut se convertir en une entreprise. Allez ici http://communities.techstars.com/madagascar/antananarivo/startup-weekend/15683

« Ndao hianatra » à la première place

54 heures durant, les équipes formées vont se concentrer sur leurs idées, élaborer un business plan. Et de leur côté, les coachs, les mentors expérimentées vont contribuer à les accompagner par des suggestions, des feedbacks, etc. En effet, quel genre de projet pourrait être proposé à l’amélioration de l’éducation à Madagascar ? En réalité, plusieurs exemples ont été retrouvés dans les visions des cinq équipes d’entrepreneurs, comme l’application d’un système facilitateur d’études, apprentissage en ligne, mais toujours dans le but de faire naitre une entreprise dans ce sens. De ce fait, les cinq projets des cinq équipes ont été validés par les membres du jury, « Edu-fun », « E-boss », « My way », « Ndao hianatra » et « Bin’Art ». Mais, les membres du jury ont dû se pencher sur trois projets qui ont répondu à leurs attentes et à celles qui pourront correspondre à l’éducation malagasy. Ainsi, à la première place, c’est l’équipe de « Ndao hianatra », un concept de support de cours via une application, qui a raflé la mise. Elle est suivie par l’équipe « Bin’Art », une application via code QR pour la gestion des notes des examens, qui se retrouve à la deuxième place. Et enfin, le projet « My Way » a conquis les déliberants en le plaçant deuxième ex-aequo, un programme d’orientation d’accompagnement et de suivi des jeunes étudiants jusqu’à leur entrée dans le milieu professionnel.