Sam’ Salama – l’innovation digitale dans la micro-assurance

0
28

Sam’salama

La santé une vraie préoccupation à Madagascar

Les produits d’assurance sont encore peu connus à et peu utilisés à Madagascar. Encore perçus comme produits de luxe pour les privilégiés, les services de santés sont plus cher par rapport au revenu moyen d’environ 30 euros / mois (Banque Mondiale en 2012). Dans ce pays classifié cinquième pays le plus pauvre au monde en 2017 selon la FMI (Fond monétaire International),  plus de 44 000 enfants (UNICEF) de moins de 5 ans meurent tous les ans de causes facilement évitables (pneumonie, diarhéee, paludisme…) avec un accès basique a la santé. Alors que des pays d’Afrique comme le Maroc ou le Sénégal essaient de développer des solution pour un accès à tous aux soins de base, Madagascar reste très peu pourvu en la matière.

La naissance du projet

A 25 ans, Aina Andremanisa, jeune Malgache, est spécialisée en Santé Publique. Fanilo Randrianarizay, son associée, est experte en assurance. À 27 ans, cette dernière s’occupe notamment de l’analyse des risques. Sam’Salama est fondé par ces jeunes malgaches dont l’idée nait en 54 heures durant un startupweekend en septembre 2017, organisé par JPM (Juniors pour Madagascar) à Paris.

Une vision commune, des objectifs proches

Fanilo
Aina

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce projet consiste à mettre a disposition un service de micro-assurance accessible par téléphone à Madagascar. Il mettra en avant la mobilisation communautaire et l’éducation sanitaire. Pour Aina Andremanisa, les maîtres-mots du projet devaient être « la simplicité, l’accessibilité et l’adaptabilité ». Pour information, la micro-assurance consiste à fournir des services d’assurances, en échange d’un prix abordable pour les personnes ne pouvons pas accéder aux assurances classiques. Un petit progrès pour une grande innovation dans le développement de l’assurance malgache.

Pour la fin du mois de décembre 2018, les deux malgaches souhaitent acquérir 5000 personnes. En 2022, les deux jeunes femmes espèrent cibler 20 000 personnes, et 60 000 en 2025. Etant des visionnaires, Elles projettent aussi de séduire d’autre pays africains grâce au modèle de Sam’Salama.

Une inspiration pour les startuppers de demain

« Le succès fut toujours un enfant de l’audace. »  Prosper Jolyot de Crébillon ; Catilina, le 20 décembre 1748.

Les deux jeunes femmes sont devenues une inspiration pour les jeunes malgaches dans le domaine des startup et de l’innovation notamment en matière de santé. Sam’Salama est partenaire du Startupweekend Fianarantsoa le 25,26,27 Mai et lance un parrainage qui consiste à acheter directement le ticket d’un participant ayant un projet dans la santé à Madagascaren postulant ici avec le nom / prénom / problème à résoudre.

Aujourd’hui Sam’Salama lève dès fonds afin d’effectuer les premiers déploiements au mois de Juillet 2018, cette initiative de crowdfunding permet d’effectuer une étude socio-épidémiologique, mettre en place leur structure informatique et lancer une première campagne de sensibilisation. Pour contribuer à leur crowdfunding c’est ici : https://www.helloasso.com/associations/sam-salama/collectes/sam-salama-la-micro-assurance-sante-a-l-heure-du-digital-a-madagascar

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here