Microsoft 2019 : l’éditeur de logiciel intemporel

0
57

 

Quel serait le monde de toute cette révolution technologique, informatique et numérique sans le fameux nom de Bill Gates, le multimilliardaire qui a créé Microsoft ?  En effet, depuis sa genèse en 1976, et les lancements de MS-DOS en 1981, de Windows 1.0 en 1985, d’Office en 1992, d’Xbox en 2001, des achats de Skype en 2011 et de Nokia en 2014 et du mobile OY, Microsoft est définitivement associé à l’immensité de la capacité surhumaine à dépasser son imagination.

Tous ceux ayant touché à l’ordinateur, personnel, de bureau et portable, ont tous fait la rencontre de Microsoft que ce soit Windows, Office, Servers, Skype, Windows Azure, Dynamics, Visual Studio, et tant d’autres. Microsoft n’est pas, en effet, qu’une marque, mais c’est aussi une intemporalité qui a su s’imposer comme la tête du système d’exploitation, de supports et matériels médiatiques et informatiques des quelques générations, et de services internet. L’idée première de ses cofondateurs, Bill Gates et Paul Allen, était de travailler sur la « vente liée » et où tous les foyers du monde auraient un ordinateur sous Windows. En 1975, Microsoft, « microcomputer software », voit le jour au Nouveau-Mexique. Encore étudiants, les deux américains veulent formaliser la vente de programmes informatiques BASIC pour l’Altair8800, et deviennent sous-traitant de l’IBM. Cependant, les deux jeunes hommes très ambitieux se retrouvent à créer le système d’exploitation MS-DOS pour afin s’imposer face à l’IBM. Ils demandent, alors, trois mille dollars chacun à l’Altair Basic et trente-cinq dollars par exemplaire mis sur le marché. Le BASIC de Microsoft s’instaure dans deux micro-ordinateurs, le PET de Commodore et le TRS-80 de Tandy25, en 1977. Employant plus de 150 000 personnes dans une centaine de pays, Microsoft siégeant au Redmond13 à Washington, domine le marché des systèmes d’exploitation. 

Monument informatique historique  

En deux ans, Microsoft rachète Mojang AB et LinkedIn, puis GiHub. Notons que Microsoft a des dévoués comme Steve Ballmer, Paul Allen, Satya Nadella, et Steven Sinofsky dont les actionnaires ne sont autres que Bill Gates lui-même et d’autres groupes influents du milieu. Présidée par John W. Thompson, l’entreprise 1 065 milliards de capitalisation boursière cette année.  Alors que 10 ans auparavant, elle était la seconde capitalisation boursière du NASDAQ. Elle a racheté le plus grand nombre d’entreprises surpassant ses concurrents comme Google et Apple. L’innovation se poursuit et Microsoft malgré son retard renouvelle sa marque, l’ergonomie sur les menus, les polices de caractères typographiques. Malgré un accord entre les deux géants de l’informatique, Apple et Microsoft, sur la concurrence déloyale, Microsoft flanche devant Apple en 2012 lorsque ce dernier bat son record imbattable depuis 1999, en demeurant la plus grande capitalisation boursière de l’histoire. L’entreprise développe alors Internet Explorer (qui sera remplacé par Edge) et Microsoft Office pour Mac OS. L’évolution s’achemine et Powerpoint, Outlook, Encarta, Windows Live, Messenger, Hotmail, Xbox360, Xbox One, Xbox One S, Cortana, Rapsberry ; Windows Phone, Publisher, Excel, OneDrive, Games for Windows, Microsoft Lumia 137 entrent en jeu.  

Aujourd’hui, Bill Gates, le cofondateur de Microsoft demeure l’un des hommes les plus fortunés du monde et n’a pas stoppé son élan pour innover.