Madagascar : près de 1,5 million d’abonnés à l’Internet mobile aujourd’hui

0
863

Le numérique à Madagascar se développe de mieux en mieux. Actuellement, le nombre de personnes abonnés à l’Internet mobile à Madagascar est d’environ 1,5 million. En sept ans, le chiffre a littéralement explosé.

Les abonnés à l’Internet mobile

Malgré de nombreuses améliorations qui restent à faire, le numérique avance petit-à-petit à Madagascar. Le nombre des abonnés à l’Internet mobile à Madagascar actuellement avoisine les 1,5 million. Un nombre important, si on se réfère au fait qu’en 2010, seuls 20 000 malagasy pouvaient se connecter à l’Internet mobile.

Internet mobile
Le nombre d’abonnés à l’internet mobile à Madagascar augmente lentement mais sûrement.
cc: Pixabay

D’après les chiffres du JDN de la Banque mondiale, le nombre d’abonnés en 2011 était de 404 988. Un chiffre qui constituait 1,90 % de la population. En 2011, Madagascar était le 127ème sur 195 pays à travers le monde. D’après les dernières statistiques, en 2016, Madagascar se trouve à la 37ème place sur le continent africain, et recule même à la 135ème position au rang mondial. Ce recul s’explique par le fait que, malgré les efforts entrepris, Madagascar s’est fait dépasser par les autres pays, notamment les îles voisines, dont Maurice qui demeure le champion en Afrique et qui est classé en 73ème position sur le niveau international.

Le nombre d’abonnés à l’Internet haut débit en 2011 est de 6800 abonnés, d’après toujours le  JDN de la Banque mondiale. Ce chiffre a progressé depuis, mais les statistiques demeurent inaccessibles.

Internet mobile
Le numérique est devenu un outil incontournable tant dans les pays développés que dans les pays en voie de développement. cc: Pixabay

Madagascar est reliée aux îles de l’Océan Indien et à l’Afrique par deux câbles sous-marins. Bientôt, un troisième câble sera installé. Il s’agit de la fibre optique, venue s’ajouter aux liaisons satellites. Il faut tout de même noter que des difficultés continuent à sévir dans le domaine numérique, notamment en matière de connexion : lenteur des recherches, coupures fréquentes… L’amélioration de la qualité technique de la connexion est donc primordial si l’on veut booster le secteur. Très optimistes, les autorités nourrissent de grandes ambitions.

“Notre objectif, c’est d‘être le ‘Hub’ de l’océan Indien, car par rapport à notre position géographique, nous sommes bien ancrés entre l’Asie et le continent africain », a témoigné Neypatraiky Rakotomamonjy, ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique, la semaine dernière.

Faiblesses

Des efforts demeurent encore à fournir pour les autorités compétentes afin d’optimiser le secteur des TIC. Actuellement, à Madagascar, un habitant sur deux possède un téléphone portable, et moins d’un habitant sur dix dispose d’un accès à internet. Le taux d’accès à internet demeure encore très faible. Des projets ont été mis en place, mais l’accès à Internet dans la Grande île demeure limité.

Selon les données publiées par l’Autorité de régulation des technologies de communication (Artec), « le taux de pénétration au service internet est de 3,65% en 2014 et 5,42% en 2015. En ce qui concerne la téléphonie mobile, ce taux est évalué à 49,39% en 2015 ».
Des statistiques qui en disent long sur les difficultés rencontrées par le pays, en termes de numérique.

Tiasy@BookNews

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here