Kitematic – Interface de gestion de containers Docker

0
250

Docker est en effet un logiciel libre qui automatise le déploiement d’applications dans des conteneurs logiciels. Autrement dit, Docker est un outil qui peut empaqueter une application et ses dépendances dans un conteneur virtuel.

Kitematic, conçu pour simplifier et rationaliser l’utilisation de Docker

Kitematic permet effectivement de travailler sur des contenus Docker en local. C’est un projet open source qui permet l’automatisation du processus d’installation et de configuration du Docker; fournit une interface utilisateur graphique (GUI) intuitive pour l’exécution des conteneurs Docker. Aussi, il s’intègre à Docker Machine pour fournir une VirtualBox VM et installer localement le Docker Engine sur la machine.

Une fois installée, l’interface graphique Kitematic se lance et à partir de l’écran d’accueil, on obtient des images de conservation qu’on peut exécuter instantanément. On peut rechercher n’importe quelle image publique sur Docker Hub de Kitematic en tapant simplement dans la barre de recherche. On peut utiliser l’interface graphique pour créer, exécuter et gérer les conteneurs en cliquant simplement sur les boutons. Kitematic permet de basculer entre le Docker CLI et l’interface graphique. Kitematic automatise également des fonctions avancées telles que la gestion des ports et la configuration des volumes. On peut utiliser Kitematic pour modifier les variables d’environnement, les journaux de flux et le terminal à simple clic dans le conteneur Docker à partir de l’interface graphique.

Comment utiliser Kitematic pour une mise en place de wordpress en local?

Pour pouvoir profiter des fonctionnalités de Kitematic, il faut d’abord l’installer, bien évidemment.

Après installation, la première chose à faire est de chercher l’image Docker officielle de WordPress. Ensuite, il faut cliquer sur le bouton « create » pour télécharger l’image WordPress.

Il est nécessaire de savoir qu’une image Docker est en effet un fichier, composé de plusieurs couches, utilisé pour exécuter du code dans un container Docker. Une image est essentiellement construite à partir des instructions pour une version complète et exécutable d’une application, qui repose sur le noyau de l’OS hôte. Lorsque l’utilisateur du Docker exécute une image, celle-ci devient une ou plusieurs instances de ce conteneur.

Kitematic
Image Docker

Une fois terminé, on procède à l’installation de MySQL en faisant la même chose. Ensuite, il faut configurer MySQL en ajoutant un mot de passe et un nom de base de donnée. Après, il faut également configurer le conteneur WordPress en y ajoutant le nom de la base de donnée, l’hôte de la base et aussi le mot de passe. Et finalement, il faut relancer les conteneurs de MySQL et WordPress pour terminer l’installation WordPress.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here