Infinit Games, un studio de jeu vidéo batti sur la passion

0
61

Selon quelques propriétaires de cybercafés dans la Capitale, les Selon quelques propriétaires de cybercafés dans la capitale, Antananarivo, les activités les plus demandées dans leurs locauxsont les jeux vidéo en ligne. Les jeunes garçons et jeunes filles s’y retrouvent entres amis pour suivre les dernières tendances de la planète tridimensionnelle des jeux vidéo. Dû au fait qu’au pays, peu voire rare sont les initiateurs et créateurs de jeux comme Lomay avec divers jeux sur la sphère technologique, les jeunes ne peuvent que se contenter des dernières créations testées par tous les férus des jeux du monde entier. Mais, cela est révolu après que quatre amis du lycée ont décidé de créer leur propre studio de jeu vidéo baptisé « Infinit Games ».

Tous les jeunes ne sont apparemment pas les mêmes, car si d’autres attendent de toucher à des manettes pour s’épanouir de la magie des designs, des programmations,des concepteurs, et bien, d’autres en créent.  Dénommé « Infinit Games », ce bijou technologique 100% Malagasy est le fruit de la passion des amis du lycée Jules Ferry d’Antananarivo.Rakotomalala Ambinintsoa, Kevin Ny Ony Razafimahatratra, Jason Dimitri Rakotoarivelo et Mihaso sont des fervents des jeux vidéo qui ont eu l’idée de créer les leurs. Incroyable, n’est-ce pas ?  Ces jeunes lycéens ont été liés par le destin pour devenir aujourd‘hui les plus jeunes de leur catégorie et aussi de leur génération à avoir pu créer leur propre lieu d’évasion imaginaire. Une idée, d’emblée, pour s’amuser, mais qui à cet effet s’est transformée en une startup en 2017, année du lancement de l’Infinit Games. En effet, ces quatre jeunes hommes sont actuellement leur propre chefs grâce entre autres à cette initiative de concilier passion et métier. Cependant, pour y arriver, il fallait bien faire mijoter la sauce. Kevin Ny Ony Razafimahatratra, né dans une famille de graphiste, est le graphic designer de l’équipe, Rakotomalala Ambinitsoa est le programmeur, et Jason Dimitri Rakotoarivelo qui est  chargé des sons et des bruitages. 

Des créations en amélioration

Par faute d’école de formations en jeux-vidéo au pays, c’est à partir des tutos sur Youtube que les amis se sont quasi autoformés. Soit, des autodidactes qui ont quand mêmeréussi leurs coups car leur page Facebook frôle déjà les 4 000 abonnés. Ceci grâce au premier jeu de la bande intitulé « ROA », suivi par le deuxième« ALEFA MADA » sur le football malagasy. Depuis 2017, ils n’ont pas eu des formations appropriées suivant les normes de la création de jeux vidéo comme dans les pays développés. Ils ont fait des recherches, ils se sont habitués aux cybers, ils se sont auto-disciplinés. Ils ont tout puisé donc sur internet. Cliquez ici. Une belle preuve que ce ne sont pas tous les jeunes qui passent leurs temps sur la toile pour y perdre des temps précieux, mais il y en a qui se concentrent sur des projets souvent personnels et qui peuvent aboutir à quelque chose de très intéressant. L’équipe d’Infinit Games promet des projets innovants encore car actuellement elle est à satroisième création , « BOKY STACK »et cela n’est pas prêt de s’arrêter.