Facebook 2019 : l’indétrônable réseau social mondial

0
239

 

Parmi l’un des plus influents du collectif des géants du Web GAFAM ; Google, Apple Facebook, Amazon et Microsoft, Facebook est bien l’une de la révolution de l’industrie informatique dans le monde de la technologie. Une belle innovation qui a changé le monde et l’humanité avec lui et une genèse d’un des plus jeunes hommes devenus multimilliardaires de la planète « Internet ».

Presque toute l’humanité est connectée sur Internet, du moins ceux ayant accès à l’évolution du développement technologique. Aujourd’hui, le monde est scotché et veut toujours savoir ce qui se passe à l’autre bout du monde, et ce, à portée de main.  Un compte Facebook, qui n’en possède pas de nos jours ? Sur Smartphones et différents supports informatiques, le monde semble si rapproché en un clic. Soit une plateforme sociale qui englobe les actualités publiques et celles privées.  Ce bijou du numérique réunit tout le monde où il est plus simple de se retrouver, de se parler, et d’échanger. Mais, avant d’arriver à cette renommée planétaire, Facebook a, d’abord, été appelé « The Facebook ».  Il a été créé par Mark Zuckerberg en 2004 à l’Université Harvard avec Eduardo Saverin, Andrew McCollum, Dustin Moskovitz, ses actionnaires, et Chris Hughes. Siégeant à Menlo Park, en Californie aux Etats-Unis, Mark Zuckerberg est ambitieux en intégrant dans sa vision de développement Instagram, WhatsApp racheté à 19 milliards de dollars et Oculus VR à 2 milliards de dollars. Depuis sa création, l’entreprise a triplé ses employés avec une capitalisation, selon le dernier chiffre du mois d’octobre de cette année, d’une valeur de 525 485 milliards de dollars en surplus le chiffre d’affaires de 55 838 milliards en 2018. En outre, Facebook a annoncé que WhatsApp aura une fonctionnalité de double appel. 

 

Payement par mobile spécifique

Aujourd’hui, Facebook compte à son actif 2milliars d’abonnés dans le monde. Mais, si l’on revient dix ans auparavant, il n’aurait pas pensé aller au-delà des Etats-Unis d’Amériques. Avec l’implantation de son siège international à Dublin en Irlande et l’ouverture du bureau à Paris, la société a racheté 19 brevets de Friendster pour 40millions de dollars. Facebook ambitionne de rester à la tête des réseaux sociaux, et accroit sa capitalisation de 50 milliards de dollars américains en 2011. Puis, il lance la vidéo à la demande, l’Open Computer Project. La même année, Mark Zuckerberg achète la société Push Pop Press. Puis, ses utilisateurs découvrent l’App Center, une boutique en ligne d’« applications mobiles ». Facebook achète la start-up Glancee tout en augmentant sa chiffre d’affaires avec une valorisation de 104milliards de dollars.  De ce fait, l’entreprise se retrouve sur la liste Fortune500.  Avant d’intégrer le collectif GAFAM, Facebook a vendu 1,7 % à Microsoft pour la somme de 240 millions de dollars afin d’être le seul qui contrôler les logiciels de publicités. Et pour plus d’innovation, il a actuellement son propre service de payement en ligne, mais s’effectue seulement sur Instagram, Messenger, ou encore WhatsApp. Il est sécurisé par code PIN.