Au CES Las Vegas, l’Afrique s’impose en toute discrétion

0
768

Moins médiatisées par rapport aux startups américaines et européennes, les startups africaines laissent néanmoins leurs marques au CES Las Vegas 2018, grâce à la présence en masse d’une délégation marocaine.

L’Afrique laisse son empreinte au CES Las Vegas

Des startups africaines ont été présentes au CES Las Vegas 2018. Le Consumer Electronic Show Las Vegas, qui a eu lieu du 9 au 12 janvier dernier, est le plus grand salon mondial de l’électronique à grand public. Auparavant ciblant essentiellement un public américain et européen, le salon, lancé pour la première fois en 1967, a depuis élargi ses horizons vers l’Asie et l’Afrique.

C’est ainsi que pour la première fois, cette édition a vu la participation de startups issues du continent africain, notamment du Maroc. Selon Map Express, neuf startups marocaines, dont sept retenues au sein de l’Eureka Park, ont représenté le Maroc à ce grand salon de l’innovation, pour ne citer que la Senskin, MediaTab, ou encore « HO ! ».

Une participation pilotée par de grands groupes d’industries marocaines, avec le soutien du Gouvernement marocain, l’Ambassade des Etats-Unis et la Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (Fenelec). Un grand investissement pour l’Etat marocain, mais qui apporte déjà ses fruits !

CES LAS Vegas
Las Vegas, Etats-Unis, ville d’accueil du CES depuis 1967.
cc: Pixabay

En effet, vers la fin du salon, le bilan s’annonce déjà satisfaisant et prometteuses. A noter que les startups marocaines investissent surtout dans le secteur de l’électronique à travers la technologie digitale : applications, objets connectés, etc…

La digitale, qui est également dans la ligne de mire de l’Africa Tech Now Now, premier évènement mettant en valeur l’écosystème High-tech africain, également présent au CES LAS Vegas.

Africa Tech Now

Premier évènement mettant en valeur l’écosystème de l’innovation technologique africaine, l’Africa Tech Now a permis de positionner le continent africain en tant que nouveau hub de l’innovation digitale.

La plateforme a permis la participation de startups africaines au salon international, grâce à une inscription faisable en ligne. L’évènement s’est divisé en trois sections : l’Africa Tech Now Visitor, qui permet à officiels, professionnels et particuliers de rejoindre la première délégation africaine au CES de Las Vegas ; l’Africa Tech Now Pays, qui permet de partir avec une délégation, et l’Africa Tech Now Village qui, localisés dans la zone Eureka Park, a permis de promouvoir chacun des pays participants et les startups représentatives de leur écosystème en leur attribuant à chacune un stand.

Le CES Las Vegas a accueilli plus de 170 000 visiteurs et 3800 exposants. Le thème principal de cette dernière édition a été la « ville connectée ».

Tiasy@BookNewsMadagascar