Afrique subsaharienne, le boom économique du marché du mobile

0
31

Le monde a fait des grands pas quant à l’innovation numérique. Et l’Afrique n’est pas en reste. Malgré son grand retard en développement, le continent africain a pu aussi prouver qu’il ne sera pas le dernier dans la révolution du marché économique du mobile grâce à internet. En 2017, l’Afrique-subsaharienne a considéré son économie grâce aux 420millions d’abonnés sur internet, selon la recherche du GSMA. Ce sont les jeunes qui ont fait ce retournement de situation.

Aujourd’hui, tout est sur la technologie. Le mobile est l’un des facteurs économiques qui marchent sur toute la planète. Si en 2016, le boom a déjà été constaté par la société d’opérateurs mobiles GSMA, l’économie du mobile fera une croissance d’ici l’année prochaine. En effet, le nombre de la population qui utilise les services mobiles et le nombre d’abonnés passeront de 40% à 60% pour 2020.  Cette évaluation a été effectuée par les nombres des smartphones circulant sur cette Afrique subsaharienne. Ces mobiles sont régulièrement connectés. Selon le GSMA, « le trafic de données mobile s’attend à un TCAC de 66% de croissance au cours de 2016-2020, la conduite d’investissements de l’opérateur et des revenus de 43 milliards de dollars en 2020 ». Dans quelques pays de l’Afrique subsaharienne, une cent quarantaine de services de l’économie mobile a été élargie. La pénétration de l’internet mobile se trouve être une belle inclusion numérique et financière, et ce, avec les différentes applications d’offres et de servies accessibles à tous. En outre, le nombre de connexions mobiles haut débit suivant le nombre des connexions enregistrés peut atteindre jusqu’à un demi-milliard d’ici l’année prochaine. Effectivement, cela a été constaté par l’utilisation de la 3G. Avec la 4G et en attendant la 5G, les centaines de réseaux s’accroissent. En chiffre, l’économie mobile de cette partie de l’Afrique a fait 150.milliards de dollars.

Des abonnés sur internet triplés d’ici 2025

Actuellement, plus de 230milliors de personnes en Afrique subsaharienne utilisent l’internet mobile, une statistique amovible car tous les jours, plus d’abonnés s’y additionnent. Dans les cinq prochaines années, ce nombre triplera, d’après les experts de GSMA. Si le 8.6% du PIB de la région a été déjà significatif, les années qui viennent, il atteindra 9.1 % du PIB. La téléphonie mobile augmente et la population utilisatrice avec. L’estimation a déjà été annoncée par cette entreprise d’opérateurs avec plus de la moitié de la population de l’Afrique subsaharienne sera connectée pour 2025, soit en total 623 millions d’utilisateurs de services mobiles. Cette révolution n’est autre que le fruit de l’intérêt des jeunes à vouloir s’émanciper sur le métier du numérique et sur la numérisation globale du monde. file:///E:/article%20%C3%A0%20envoyer/Monnaie%20mobile%20_%20forte%20croissance%20des%20transactions%20en%20Afrique%20de%20l%E2%80%99Ouest%20et%20centrale%20en%202017%20%E2%80%93%20JeuneAfrique.com.html. Avec le Mobile Banking, le travail sur internet s’amplifie et fait de plus en plus d’heureux et de bénéficiaires qui contribuent également à cet essor économique visible. C’est, d’ailleurs, un véritable impact économique qui appui les entrepreneurs, les jeunes en recherche de travail et les entreprises en quête plus de clients et de marchés.